Philip Navillod

Philip Navillod-portrait
Championnat de France Reining Saumur 2001
Championnat de France Reining Saumur 2001
avec l’inoubliable Captain French Wayne

Mon grand-père élevait des trotteurs à Falaise. Très jeune, je montais à Neuilly chez Monsieur Debut de Rosville, avec des écuyers extraordinaires comme Monsieur Antignac et Monsieur Jean. Le premier, natif du Sud de la France avait un goût prononcé pour l’équitation de travail Camargue ; le second, était ancien officier de Saumur. Parmi mes plus beaux souvenirs, figurent la polka que dansait Monsieur jean avec son cheval noir et l’immense honneur que j’ai eu de monter Sultan, un Pur sang anglais, après avoir réussi avec succès le passage du 3 ème degré. Ce fabuleux cheval dressé à la voix par Monsieur François Nadal, appartenait à Jean Marais.

Puis au hasard d’une rencontre, j’ai découvert les chevaux américains. Captivé, émerveillé, j’ai décidé de traverser l’Atlantique. Après 3 années de pratique du Rodéo sur taureaux (bull-riding), j’ai eu la chance de rencontrer Michel et Dominique Blanc-Dumont, pionniers de l’équitation américaine en France. Ces deux formidables frères et hommes de cheval avaient crée le 1er Centre d’Equitation Western. Le quarter Horse et l’équitation américaine leur doivent une éternelle reconnaissance. Sans eux, beaucoup de femmes et d’hommes ne se seraient peut-être jamais passionnés, comme nous le sommes tous aujourd’hui.

J’élève des chevaux américains depuis 1985 et j’ai embrassé, par le même temps, une carrière d’Entraîneur professionnel. Un peu plus tard, je fais l’acquisition d’un superbe poulain Quarter Horse de 5 mois, de robe alezan brûlé, Pepo Boy. A 3 ans et demi, il remporte les Futurity en Belgique et gagne sous ma selle plusieurs compétitions de Freestyle, en France et à l’étranger. Avec une grande fierté, j’élève aujourd’hui ses poulains. Pepo Boy a prouvé qu’il est un véritable reproducteur avec son 1er fils Pepos Timely Sonny, qui à son tour, a remporté plusieurs concours officiels nationaux et bien d’autres encore ont suivi.

Mon objectif est de faire partager, à un maximum de Cavaliers, ma passion et ma vie de tous les jours au côté de chevaux exceptionnels, de leur faire découvrir une autre façon de pratiquer l’équitation à travers l’équitation américaine académique et grâce à la méthode « DOLLIVAN », leur proposer une autre approche du cheval.


Isabel Navillod Maignan

Depuis ma plus tendre enfance, le cheval me fascine. A l’âge de 9 ans, j’embarque pour une merveilleuse aventure au côté de Biby, mon poney Dartmoor, mon premier professeur, qui galope à présent dans les pâtures célestes…

Sensible à la condition animale, travailler auprès des animaux s’impose comme une raison d’être. En adéquation avec mon idéologie, je participe à de nombreux colloques sur le comportement animal, la relation Homme-Animal et la Faune sauvage. Je collabore à l’organisation de la 8ème Conférence Internationale des Dauphins et des Baleines, où j’ai l’occasion de rencontrer le passionnant Rick O’Barry, la « papa » de Flipper. Puis, je pars en voilier effectuer un stage d’observation des cétacés en milieu naturel. J’y ferais des rencontres bouleversantes et inoubliables. Je contribue à des programmes de sauvetages et participe à des relâchers. Dans cette quête animalière, j’envisage de partir pour l’Afrique comme éco-volontaire pour participer à un programme de réintroduction de chimpanzés en milieu naturel.

J’entre alors dans le monde de l’Ethologie et de la communication animale. Par le biais de stages pratiques, j’acquiers un principe de communication. J’apprends à ressentir, à analyser les émotions, à les écouter, à les identifier. Je croise le chemin de personnages illustres, des êtres d’exception qui me confortent et m’édifient, comme autant de guides, sur des îles où je ne me perd jamais.

Enfin, je découvre dans l’idéologie de l’équitation western, l’objectif équestre recherché depuis toujours. Je vis là un rêve. J’entreprends, alors, de suivre une formation scientifique en Ethologie équine à l’Université de Rennes sous l’égide de l’éminente Martine Hausberger. Là se révèle un monde insoupçonné. Le fond prend forme. Je mets des mots sur des ressentis, des définitions sur des observations.

J’appartiens au Monde du Silence depuis toujours. C’est mon décor le plus familier, j’y entends les plus belles mélodies. Mon objectif est d’amener les cavaliers à prendre conscience de l’impact de la relation homme-cheval, de ses exigences et de ses privilèges, de les guider vers un mieux-être qui résulte des rapports avec les chevaux, les sensibiliser à une équitation naturelle, sensitive, complice, harmoniser le couple cheval-cavalier, consolider le lien. Tout réside dans une simple question : « Quelle relation souhaitez-vous avoir avec votre cheval ? Parce que, chaque jour, votre comportement influence celui de votre cheval. »

Isabel Maignan
Peplynx-demo-Caen
Festival de Caen 2015

Fermer le menu